Santé – Nourriture – Bien-être – Méditation
Pages
Archives

Spiritualité

8 choses que vous devez savoir sur l’amour véritable

a1

Aimer véritablement signifie savoir, reconnaître et assumer que nous avons des défauts et des qualités, tout comme notre partenaire. 

Que nos habitudes peuvent être incommodantes, que la vie n’est pas toujours rose et que nous ne vivons pas un conte de fées, où princes et princesses s’aiment sans l’ombre d’un nuage durant toute leur vie.

Non, l’amour véritable est quelque chose qui va au-delà de cela. Un amour sincère et véritable est un amour qui dépasse les différences, qui donne la force d’être tolérant face aux petits détails de la vie qui peuvent nous gêner, et qui nous ouvre les portes de la confiance.

Une personne ne peut pas dire qu’elle en aime une autre, tant qu’elle ne connaît pas ses démons, sa colère et ses contradictions.

Il faut aimer véritablement pour comprendre que, dans une relation, tout n’est pas toujours beau. Il peut y avoir de fortes tempêtes, voire des ouragans dévastateurs.

En résumé, l’amour se vit en prenant soin des détails, en résolvant des casses-têtes et en faisant un aller-retour permanent entre passion et désillusion.

Si nous assumons de vouloir connaître la valeur profonde de l’amour véritable, nous allons découvrir un monde de sentiments durables, qui ne se jettent pas à la poubelle à la moindre difficulté.

Des clés pour alimenter une relation saine

A2

L’amour véritable est un immense défi. Pour le surmonter, nous devons nous défaire de toutes les idées qui nous empêchent de voir clairement la réalité des choses.

Il est donc important d’avoir à l’esprit quelques éléments qui vont nous permettre de déterminer simplement ce qu’est l’amour véritable, et ce qu’il n’est pas.

  1. Aimez-vous et votre vie, avant de tomber amoureux de quelqu’un d’autre

Pour aimer sans dépendance, ni besoin de compenser un vide, il est important de nous considérer nous-mêmes à notre juste valeur.

Pour l’expliquer plus simplement, pour pouvoir dire «Je t’aime», il faut d’abord savoir dire «Je m’aime».

L’amour propre et la connaissance de soi sont deux clés fondamentales pour construire une relation durable.

Pour trouver la personne parfaite pour vous, vous devez dans un premier temps être apte à avoir une relation.

Cela exige un travail intérieur qui peut être difficile à mener, mais nous vous assurons qu’il en vaut la peine.

“Si l’amour était un arbre, ses racines seraient l’amour propre. Plus vous vous aimez, plus votre amour donnera des fruits aux autres, et plus il sera durable dans le temps»

-Walter Riso-

  1. L’amour véritable est sans conditions, ni exceptions

C’est tout à fait naturel et normal de ne pas tout aimer chez notre partenaire. Cependant, ces différences font la beauté des choses, car elles rendent l’amour plus complet.

Si nous aimons seulement quelqu’un qui nous plaît ou son image idéalisée, la tendresse que nous ressentons pour lui ne durera pas éternellement.

N’oubliez pas que nous sommes des êtres à la fois remplis de lumière, mais aussi d’ombre.

A3

  1. Aimer ce n’est pas avoir besoin, c’est choisir

La dépendance et l’amour sont si différents, que si nous les obligeons à coexister, ils se détruisent mutuellement.

Personne dans notre vie ne peut avoir la responsabilité de venir combler les manques qui se trouvent en notre for intérieur.

Nous choisissons d’aimer une personne librement, il ne faut pas en avoir besoin. Cette notion de choix donne d’autant plus de valeur à l’amour que nous portons à notre partenaire, car nous valorisons sa personnalité et tout ce qu’il nous apporte de différent.

Il est parfois compliqué de ne pas faire s’entremêler ces deux notions dans une seule et même relation.

Pour cela, il nous faut travailler sur nous-mêmes pour ne pas tomber dans le piège «d’avoir besoin de quelqu’un» pour panser nos plaies et combler tous nos manques.

C’est exactement pour cela que la clé de l’amour véritable se trouve en nous-mêmes, pas chez les autres.

  1. Etre le partenaire parfait ne veut pas dire ne pas avoir de problèmes, mais savoir les solutionner

Parfois, nous faisons l’erreur de croire que pour qu’une relation fonctionne, il faut éviter à tout prix les problèmes, ne pas se disputer et être toujours entièrement d’accord avec l’autre.

Cependant, l’amour véritable doit faire face au bien comme au mal, sans être anesthésié à travers ces épreuves.

L’amour doit permettre de contempler la réalité telle qu’est, et de trouver la force de résoudre les problèmes qui se présentent, avec respect, engagement et stabilité.

A4

  1. L’amour ne grandit pas tout seul, il se construit

Pour construire l’amour, il est nécessaire de former une équipe et d’établir les règles du jeu. Avant d’entrer sur le terrain, il nous faut savoir que la communication, l’écoute sincère et empathique, la liberté de parole et l’absence de prétention sont des éléments fondamentaux qui doivent nous permettre d’aller droit au but.

L’amour se bâtit grâce au ciment du soutien, de la reconnaissance et de la tendresse véritable. C’est de la combinaison de ces éléments que peut naître quelque chose d’encore plus fort que l’amour : la complicité.

  1. Pour aimer pleinement, il faut établir des limites émotionnelles

Une relation saine n’est pas fondée sur un jeu de pouvoir, ou sur l’établissement de conditions. Elle se base davantage sur des buts communs, équilibrés et sains.

Il faut se défaire complètement de l’idée selon laquelle la notion d’amour est intimement liée à celle de sacrifice.

Certaines choses ne doivent pas être tolérées dans une relation, comme l’abus, la manipulation émotionnelle, la maltraitance ou la violation de nos valeurs.

Tous ces comportements prennent leur source dans un manque de respect et d’amour. Il faut donc immédiatement les rejeter, et ne pas permettre qu’ils franchissent les limites de nos émotions.

A5

  1. L’amour véritable ne s’exige pas, il s’offre

L’amour n’est pas lié à l’idée d’exigence, il est avant tout liberté et confiance.

Malgré cela, l’esclavage émotionnel est beaucoup plus commun que nous voudrions le reconnaître. De fait, il faut absolument se défaire de toutes les idées fausses qui circulent sur les relations de couple.

Pour cela, il est nécessaire d’éliminer les victimisations, et autres reproches, qui prétendent justifier de mauvaises actions, ou des mots blessants.

Ces comportements nous maintiennent bloqués dans une spirale négative qui nourrit notre relation d’obscurité, de manque de confiance et de fausses attentes.

De la même manière, si vous devez sacrifier une partie de vous ou de votre vie pour pouvoir être aux côtés d’une personne, cet amour va vous tuer à petit feu.

L’amour se base sur le respect et l’épanouissement de chacun des membres du couple.

  1. Si l’amour vous étouffe, c’est qu’il n’est pas à votre taille

Si l’amour vous fait mal, cela signifie que ce n’est pas de l’amour. Vous confondez les sentiments, et vous allez ressortir blessé de cette expérience.

Si vous êtes en train de vous noyer, il est grand temps de sortir de l’eau. Nous ne devons pas changer pour plaire à notre partenaire.

Si nous ressentons ce besoin, c’est que nous n’avons pas encore trouvé chaussure à notre pied.

Si la relation dans laquelle nous sommes entraîné systématiquement de l’angoisse, mieux vaut y mettre fin rapidement.

Si un membre du couple exige de l’autre qu’il oublie une partie de sa personnalité, la relation ne pourra pas durer et doit être brisée.

Il est important de redéfinir nos priorités régulièrement, pour nous rendre compte de tout ce qui nous fait souffrir.

Chacune de ces clés est fondamentale pour établir une relation saine et durable.

C’est donc le moment de nous défaire de toutes les idées sur l’amour qui contredisent les valeurs essentielles de celui-ci, comme la liberté, la confiance et le respect mutuel.

http://nospensees.com

 

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et http://blog.homechizen.fr
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
Le texte ne doit être ni modifié, ni coupé, avec la mention découvert sur http://blog.homechizen.fr

11 lois de la gratitude moins connues qui vont changer votre vie

x1« Marche comme si tu embrassais la Terre de tes pieds. » Thích Nhất Hạnh

La gratitude conduit à la grandeur. Elle peut littéralement transformer ce que vous avez en quelque chose d’exceptionnel, les emplois en joie, le chaos en ordre, l’incertitude en clarté, et apporter la paix dans une journée chaotique.

La meilleure façon de donner de l’importance à vos bénédictions est de compter vos bénédictions. Reconnaître les bonnes choses que vous avez déjà dans votre vie est essentiel, parce que tout ce que vous appréciez et remerciez se renforcera dans votre vie.

Néanmoins, dans la précipitation de nos vies occupées, nous oublions trop vite, nous négligeons la plupart des lois fondamentales de la reconnaissance, et nous ratons tous leurs effets positifs. Alors voici 12 lois de la gratitude moins connues qui vont changer votre vie :

  1. Plus vous êtes dans un état de gratitude, plus vous attirez des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.

Soyez reconnaissant pour ce que vous avez, et vous finirez par avoir plus.
Concentrez-vous sur ce que vous n’avez pas, et vous n’en aurez jamais assez.

  1. Etre heureux ne vous rendra pas toujours reconnaissant, mais être reconnaissant vous rendra toujours heureux.

Il est presque impossible d’apprécier sincèrement un moment et de froncer les sourcils en même temps.
Etre heureux maintenant ne signifie pas que vous ne désirez pas plus, cela signifie que vous êtes reconnaissant pour ce que vous avez et patient pour ce qui reste à venir.

  1. La gratitude favorise le vrai pardon, lorsque vous pouvez dire sincèrement : « Merci pour cette expérience. »

Il est absurde de condamner ou regretter une importante leçon de vie.
La gratitude est la logique d’hier, apporte la paix au présent, et crée une vision positive pour demain.

x2

  1. Vous n’avez jamais besoin de plus que de ce que vous disposez pour l’instant.

On dit que la plus grande forme de prière est dans la louange. Au lieu de prier « pour »les choses, soyez reconnaissant pour ce que vous avez déjà.
Quand la vie vous donne toutes les raisons d’être négatif, pensez à une bonne raison d’être positif. Il y a toujours de quoi être reconnaissant.

  1. Soyez reconnaissant pour les changements actuels.

Soyez reconnaissant pour tout ce que vous avez maintenant, parce que vous ne savez jamais vraiment ce qui va arriver. Ce que vous aurez finira pas devenir ce que vous aviez.
La vie change chaque jour, et vos bénédictions évolueront progressivement avec elle.

  1. Un esprit reconnaissant ne prend jamais les choses pour acquises.

Ce qui sépare le privilège du droit est la gratitude.
La circonstance (ou la personne) que vous prenez pour acquise aujourd’hui pourrait s’avérer être la seule dont vous aurez besoin demain.

  1. Quand vous exprimez votre gratitude, vous ne devez pas oublier que la plus grande satisfaction est de ne pas simplement lancer des paroles, mais de vivre à travers elles tous les jours.

Ce qui importe le plus n’est pas ce que vous dites, mais comment vous vivez.
Ne vous contentez pas de le dire, montrez-le. Ne vous contentez pas de le promettre, prouvez-le.

  1. La reconnaissance inclut de donner en retour.

Dans l’agitation de la vie quotidienne, nous réalisons difficilement à quel point nous recevons plus que nous donnons, et la vie ne peut pas être riche sans une telle reconnaissance.
Il est tellement facile de surestimer l’importance de nos propres réussites par rapport à ce que nous devons aux autres.

  1. Le plus bel hommage aux personnes et aux circonstances disparues n’est pas la deuil, mais la gratitude.

Ce n’est pas parce que quelque chose ne dure pas éternellement, que cela n’a pas été le plus beau cadeau de notre vie.
Soyez reconnaissant que vos chemins se soient croisés et pour avoir eu la chance de vivre quelque chose de merveilleux.

  1. Pour être vraiment reconnaissant, vous devez être vraiment présent.

Comptez les bénédictions dans votre vie, et commencez avec la respiration que vous prenez actuellement.
Nous oublions souvent que le grand miracle n’est pas de marcher sur l’eau ; le plus grand miracle est de marcher sur cette terre verte, vivre profondément dans le moment présent, l’apprécier et se sentir complètement vivant.

  1. Lâcher-prise multiplie le potentiel de gratitude.

Parfois, nous accordons tellement d’importance à vouloir contrôler chaque aspect de notre vie que nous ratons la forêt pour ne voir que l’arbre.
Apprenez à lâcher-prise, détendez-vous un peu, et suivez de temps en temps la voie que la vie a tracé pour vous. Essayez quelque chose de nouveau, soyez courageux, mais par dessus-tout, faites de votre mieux pour que cela se passe bien.
Abandonner les attentes inutiles vous permet de vivre l’inattendu. Et les plus grandes joies de la vie sont souvent les surprises inattendues et les opportunités auxquelles vous n’aviez jamais pensé.

« La vie devrait être vécu avec un peu plus de gratitude et moins d’attitude »

Source :www.marcandangel.com
Traduction :

Claire C. http://.espritsciencemetaphysiques.com

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et http://blog.homechizen.fr
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
Le texte ne doit être ni modifié, ni coupé, avec la mention découvert sur http://blog.homechizen.fr

Avertissement
Nous ne pouvons être tenu responsables des informations diffusées sur ce blog. Ce site contient des liens avec d’autres sites dont nous ne pouvons assurer la véracité de leurs informations, les inexactitudes de leurs propos ainsi que des liens erronés. A chaque lecteur de faire preuve de discernement
La Bienveillance en entreprise
Apprenez à percevoir et décoder l’Aura
Guide stratégique pour vaincre la négativité