Santé – Nourriture – Bien-être – Méditation
Pages
Archives

Spiritualité

Se soigner de l’intérieur pour guérir à l’extérieur

Se soigner de l’intérieur pour guérir à l’extérieur

Se soigner de l’intérieur pour guérir à l’extérieur

Combien de fois nous sommes-nous senti mal sans raison apparente ? Les tensions que l’on accumule à l’intérieur de nous se reflètent à l’extérieur. De récentes études ont montré que la tension psychologique peut se transmuer en maladies physiques. Pour guérir à l’extérieur, on a d’abord besoin de contrôler nos conflits internes.

La tension émotionnelle blesse lentement et inexorablement le corps et s’exprime par le biais de la dépression, de l’anxiété ou du stress. La mauvaise canalisation des conflits émotionnels peut provoquer un large éventail de maladies telles que le diabète sucré, le lupus ou encore la leucémie.


Il nous faut respecter le rythme de ceux qui ne veulent pas qu’on les aide…et c’est ainsi qu’on les aidera.


Quand les émotions nous rendent malade

Souvent, on pense une chose et on en dit une autre, ou bien on ressent une chose et on en fait une autre. On n’est pas cohérent avec nous-même par peur du rejet, de l’abandon, de la critique, ou encore du fait de perdre le prestige, et finalement le jugement des autres. A force de trop penser à la valorisation des autres, on en oublie notre propre jugement, ce qui débouche sur une infinité de conflits interpersonnels.

nina-entre-naturaleza

Les émotions que nous exprimons affectent notre santé et s’expriment dans le corps au travers de la douleur et de la maladie. Notre corps nous envoie des signaux pour attirer notre attention sur l’existence d’une chose qu’il faut modifier, qu’il s’agisse de pensées négatives ou de croyances déformées et enracinées en nous qui limitent notre vie. Les déformations jouent un rôle prédominant et sont générées par une perturbation émotionnelle.

Ces perceptions et ces pensées déformées que réalise le sujet sur lui-même, le monde et le futur le mènent à développer des humeurs dysfonctionnelles telles que des phobies, la dépression, l’anxiété, des problèmes d’estime de soi, ou encore des troubles obsessionnels. Les déformations cognitives sont des erreurs de pensée auxquelles l’être humain a constamment recours pour interpréter la réalité de façon irréelle.

Ces perceptions sont provoquées par des erreurs dans le traitement de l’information et dans des processus émotionnels plutôt que rationnels. Elles peuvent se baser sur des croyances irréelles fermes, or, les déformations ne sont pas des croyances en elles-mêmes, mais des habitudes de pensée qui nous mènent aux émotions négatives.


«L’amour que l’on nie, c’est la douleur que l’on porte»

-Ale Colier-


ilustracion-gustav-klimt-copy

Se contrôler émotionnellement pour guérir à l’extérieur

Nos émotions influent sur nos pensées et notre conduite, c’est pourquoi il est extrêmement important de les contrôler. Tout événement, aussi simple soit-il, réveille en nous des émotions très différentes. Cela est dû au Système Limbique, grâce auquel il nous est possible de considérer que les émotions font partie de nous et de notre façon de réagir face au monde.

La plus simple des techniques de contrôle émotionnel consiste à apprendre à éviter ce qui génère en nous des émotions négatives, qu’il s’agisse de personnes ou de situations. Même s’il faut se méfier de l’évitement, car en adoptant un tel comportement, on peut avoir du mal à résoudre nos problèmes, cette conduite se révèle nécessaire pour ce qui est du contrôle des émotions négatives.

Une autre des techniques des plus naturelles et des plus utiles afin de contrôler les émotions avant, pendant et après l’affrontement à des situations émotionnellement intenses, c’est la relaxation. En nous relaxant, on atteint une sensation de calme grâce à laquelle on peut se focaliser sur la situation avec plus de clarté.

mujer-haciendo-meditacion-en-la-arena-de-la-playa

Les techniques les plus contrastées afin de contrôler nos émotions sont les techniques cognitives. Pour changer nos émotions, on doit changer nos pensées, puisqu’émotions et pensées vont de pair ; si on change nos pensées, on peut alors réguler aussi bien nos émotions que nos actes. Des techniques cognitives telles que le test mental, la détection de la pensée et le changement de point de vue nous aideront à nous soigner de l’intérieur pour pouvoir guérir à l’extérieur.


«Faîtes attention à votre corps ; parfois, il tombe malade afin de guérir votre âme»

-Andrés Yañez-


http://nospensees.fr

 

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et  http://blog.homechizen.fr

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :                                                                                                      Le texte ne doit être  ni modifié, ni coupé, avec la mention découvert sur http://blog.homechizen.fr

 

PROPHÉTIE DES ANDES


PROPHÉTIE DES ANDES

Prophétie des Andes: voici les 11 « révélations »

La première révélation de la Prophétie des Andes concerne l’éveil à la conscience. Quand nous observons nos vies, nous nous rendons compte qu’il se passe beaucoup plus de choses que nous ne le pensions. Au-delà de notre routine et de nos problèmes quotidiens, nous pouvons déceler une mystérieuse influence divine : des » coïncidences significatives » semblent nous envoyer des messages et nous guider dans une direction particulière. D’abord nous ne faisons qu’entrevoir ces coïncidences : nous passons à toute vitesse à côté d’elles et ne leur prêtons presque aucune attention. Mais nous finissons par ralentir notre marche et observer plus attentivement ces évènements. L’esprit ouvert et vigilant nous développons notre aptitude à repérer le prochain phénomène synchronique. Les coïncidences semblent affluer et refluer, tantôt elles se succèdent rapidement et nous entraînent brusquement, tantôt elles nous immobilisent. Néanmoins, nous savons que nous avons découvert le processus de l’âme qui guide nos vies et les fait progresser. Les révélations suivantes expliquent comment augmenter l’occurrence de cette mystérieuse synchronicité et découvrir l’ultime destin vers lequel nous sommes conduits.

La deuxième révélation de la Prophétie des Andes nous enseigne que notre perception des mystérieuses coïncidences de la vie est un événement important sur le plan historique. Après l’effondrement de la vision médiévale du monde, nous avons perdu la sécurité morale que nous procurait l’explication de l’univers fournie par l’Église. Par conséquent, il y a cinq cent ans, nous avons collectivement décidé de dominer la nature, en utilisant la science et la technologie pour vivre dans ce monde. Nous avons cherché à créer une sécurité matérielle pour remplacer les certitudes spirituelles que nous avions perdues. Pour nous sentir plus rassurés, nous avons systématiquement écarté et nié les aspects mystérieux de la vie sur cette planète. Nous nous sommes fabriqué l’illusion que nous vivions dans un univers entièrement explicable et prévisible, où les évènements fortuits n’avaient aucun sens. Pour entretenir cette illusion, nous avons eu tendance à nier toute preuve contraire à nos convictions, à entraver la recherche scientifique sur les évènements paranormaux, et nous avons adopté une attitude de scepticisme absolu. Explorer les dimensions mystiques de la vie est devenu presque un tabou. Petit à petit, cependant, une prise de conscience se fait jour. Elle nous permet de nous libérer de l’obsession du bien-être matériel qui a caractérisé l’âge moderne, et d’ouvrir notre esprit à une nouvelle conception du monde, plus juste.

La troisième révélation souligne la dynamique énergétique de notre nouvelle vision de l’univers. Lorsque nous considérons le monde qui nous entoure, nous ne pouvons plus penser que chaque chose est faite de matière. Grâce aux découvertes de la physique moderne et aux efforts croissants de synthèse avec la sagesse de l’Orient, nous commençons à percevoir l’univers comme un vaste champ d’énergie, un monde quantique, où tous les phénomènes sont reliés entre eux et interagissent les uns sur les autres. Grâce à la sagesse orientale, nous savons que nous avons nous-mêmes accès à cette énergie universelle. Nous pouvons la projeter vers l’extérieur par nos pensées et nos intentions, influencer notre vie et celle des autres.

La quatrième révélation de la prophétie des Andes explique que les êtres humains se sont souvent coupés eux-mêmes d’une connexion intérieure avec cette énergie mystique. Le résultat est que nous avons eu tendance à nous sentir faibles et peu sûrs de nous-mêmes, et que nous avons souvent cherché à récupérer des forces en nous procurant de l’énergie auprès d’autres êtres humains. Nous le faisons en cherchant à manipuler ou à absorber l’attention de l’autre. Si nous pouvons forcer son attention, alors nous sentons qu’il nous donne du tonus, nous rend plus forts grâce à son énergie, mais évidemment cela l’affaiblit. Souvent les autres réagissent contre cette usurpation de leur force, créant ainsi une lutte de pouvoir. Tous les conflits en ce monde proviennent de cette bataille pour l’énergie humaine.

La cinquième révélation permet à chacun de se relier intérieurement à l’énergie divine. En recherchant et en explorant la dimension divine à l’intérieur de nous-mêmes, nous pouvons personnellement entrer en contact avec l’expérience mystique. Au cours de notre quête de cet état modifié de conscience, nous apprenons à distinguer entre la description intellectuelle de cette conscience et cette conscience elle-même. Pour cela nous employons certains critères expérimentaux qui indiquent que nous sommes reliés à l’énergie universelle. Par exemple, sentons nous notre corps plus léger ? Nous sentons nous légers sur nos pieds, comme en apesanteur ? Avons nous une perception plus aiguë des couleurs, des odeurs, des goûts, de la beauté ? Eprouvons nous un sentiment d’unité, de sécurité absolue ? Et surtout, atteignons nous l’état de conscience qu’est l’amour ? Non pas envers quelqu’un ou quelque chose, mais comme une sensation constamment à l’œuvre dans nos vies, en arrière-plan. Nous ne voulons plus parler seulement de prise de conscience mystique. Nous avons le courage de mettre en pratique ces méthodes pour véritablement chercher cette relation avec le divin. C’est cette relation avec l’énergie totale qui résout tous les conflits. Nous n’avons plus besoin d’obtenir de l’énergie d’autres personnes.

La sixième révélation permet de prendre conscience du moment où nous perdons notre lien intérieur avec l’énergie divine. Dans ces moments là, nous recourons souvent à notre technique personnelle, inconsciente, de manipuler autrui pour lui prendre son énergie. Généralement, ces manipulations sont soit passives, soit agressives. La plus passive est la réaction de la Victime, ou du Plaintif : toujours envisager les évènements de façon négative, compter sur l’aide des autres, décrire les faits de façon à les culpabiliser (et les obliger ainsi à vous fournir de l’attention et de l’énergie). Prendre ses distances – la stratégie de l’Indifférent – est moins passif : donner des réponses vagues, ne s’engager en rien, faire que les autres s’efforcent de le comprendre. Quand ils lui courent après, il capte leur attention et donc leur énergie.

Selon la septième révélation, nous devenons conscients que les coïncidences nous ont conduit vers la réalisation de nos missions et la quête de nos questions existentielles. Jour après jour, cependant, nous nous élevons en comprenant et en donnant suite aux plus petites questions provenant de nos objectifs plus larges. Si nos questions sont justes, nos réponses nous arrivent toujours à travers de mystérieuses occasions. Chaque phénomène synchronique, quel que soit son apport à notre développement personnel, provoque toujours en nous une autre question importante ; nos vies se déroulent à travers un enchaînement questions/réponses/nouvelle question tandis que nous évoluons le long de nos chemins spirituels. Des réponses synchroniques peuvent provenir de nombreuses sources ; rêves nocturnes, rêves éveillés, pensées intuitives et, le plus souvent, d’autres personnes qui se sentent inspirées pour nous apporter un message.

Selon la huitième révélation, la majorité des phénomènes synchroniques ont lieu grâce aux messages que les autres nous font parvenir ; en outre, une éthique spirituelle nouvelle envers autrui favorise ce synchronisme. Si nous ne sommes pas en compétition avec autrui pour recevoir de l’énergie, si nous restons reliés à l’énergie mystique à l’intérieur de nous-mêmes, alors nous pouvons élever les autres avec notre énergie, en nous concentrant sur la beauté de chaque visage, en voyant les qualités supérieures qui se trouvent en chacun. L’énergie que nous envoyons quand nous nous adressons à son MOI supérieur amène l’autre à une conscience plus complète de ce qu’il est, de ce qu’il fait ; et cela accroît la possibilité de transmission d’un message synchronique. L’élévation des autres est particulièrement importante quand il existe une interaction au sein d’un groupe, quand toute l’énergie collective peut se porter sur celui qui a intuitivement pris la parole. Il est également important de partir de cette éthique quand on s’occupe d’enfants ou quand on a affaire à eux. Pour élever des enfants, il nous faut nous adresser à la sagesse de leur MOI supérieur et les traiter avec intégrité. Dans les relations amoureuses, il faut s’assurer que l’amour euphorique ne se substitue pas à notre relation avec l’énergie mystique intérieure. Ce sentiment d’euphorie dégénère toujours en une lutte de pouvoir, du fait que les deux membres du couple deviennent dépendants de l’énergie de l’autre.

La neuvième révélation prédit la manière dont se déroulera l’évolution lorsque nous mettrons en pratique les huit autres. Comme le synchronisme augmentera, nous serons attirés par des niveaux de vibrations de plus en plus élevés. Nous en viendrons alors à nos missions véritables, en changeant de profession ou de vocation ou en inventant nos propres entreprises pour travailler dans le domaine qui nous convient le mieux. Pour beaucoup, ce travail consistera à automatiser la production des produits et des services fondamentaux : la nourriture (en dehors de celle que chacun fera pousser dans son jardin), le logement, l’habillement, les moyens de transports, l’accès aux médias, les loisirs. Cette automatisation sera considérée comme un progrès parce que la plupart d’entre nous ne considérerons plus ces industries comme le centre de leur vie. On ne fera pas un usage abusif de ces biens parce que chacun suivra sa voie de progression spirituelle de façon synchronique et ne consommera que le strict nécessaire. La pratique de la dîme, consistant à donner à ceux qui nous apportent une révélation spirituelle, complètera les revenus et nous libèrera des cadres rigides du travail. Enfin, le besoin d’argent disparaîtra au fur et à mesure que les sources d’énergie gratuites et les biens durables permettront à l’automation de se généraliser. Comme l’évolution continuera, la progression synchronique augmentera nos vibrations jusqu’au moment où nous passerons dans la dimension d’après la vie, fusionnant ainsi cette dimension avec la nôtre et mettant fin au cycle naissance/mort.

Cette dixième révélation nous fait comprendre qu’à travers l’histoire, les êtres humains ont toujours inconsciemment lutté pour mettre en application cette vie spirituelle sur Terre. Chacun de nous vient ici avec une mission, et au fur et à mesure que nous sortons cette compréhension de notre inconscient, nous pouvons nous rappeler une vision de naissance plus large, et ce que nous voulions accomplir dans nos vies. Plus nous pourrons nous souvenir d’une vision commune du monde, plus nous trouverons la manière de travailler ensemble pour créer une nouvelle culture spirituelle. Nous savons que notre challenge est de maintenir cette vision, avec intention, et nous prions pour cela chaque jour.

Cette onzième révélation est la méthode précise pour conserver la vision. Depuis des siècles, les écrits religieux, les poèmes et les philosophies ont désigné un pouvoir latent de l’esprit chez chacun de nous qui nous aide mystérieusement à avoir une incidence sur l’avenir. Cela est appelé le pouvoir de la foi, la pensée positive et le pouvoir de la prière. Ce pouvoir est maintenant suffisamment pris au sérieux pour amener une meilleure connaissance de celui-ci à la portée d’un public non averti. Nous savons que la prière est un champ d’intention, que nous projetons à l’extérieur de nous, qui peut être prolongé et renforcé, et plus particulièrement quand nous sommes connectés avec les autres dans une vision commune. C’est la puissance avec laquelle nous conservons la vision d’un monde spirituel et nous établissons l’énergie en nous mêmes et dans les autres qui fera de cette vision une réalité.

Source:James Redfield...www.lespasseurs.com

Publié par Chevalier de lumière   http://latableronde.over-blog.com

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et  http://blog.homechizen.fr

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :                                                                                                           Le texte ne doit être  ni modifié, ni coupé, avec la mention découvert sur http://blog.homechizen.fr

Avertissement
Nous ne pouvons être tenu responsables des informations diffusées sur ce blog. Ce site contient des liens avec d’autres sites dont nous ne pouvons assurer la véracité de leurs informations, les inexactitudes de leurs propos ainsi que des liens erronés. A chaque lecteur de faire preuve de discernement
Série Or Phoenix Collection L’aventure humaine, passée, présente et à venir Ode Pactat Didier
La Bienveillance en entreprise
Apprenez à percevoir et décoder l’Aura
Guide stratégique pour vaincre la négativité