Santé – Nourriture – Bien-être – Méditation
Pages
Archives

Santé

La santé et la morpho typologie

Lorsque l’on parle de la santé, l’on pense automatiquement à la maladie.

nurse-359324__180
Qu’est-ce que la Maladie ?
Pour la médecine conventionnelle, elle est considérée comme une dégradation de l’état de santé qui se traduit par des signes et des symptômes traités par la pharmacopée, la chirurgie et la radiothérapie. Cette médecine déresponsabilise le malade et le rend spectateur de la maladie et de sa vie. Alors qu’elle ne devrait s’appliquer que dans l’urgence des maladies graves.
Pour la naturopathie, la maladie est vue comme faisant partie de la vie. Pour certain même, elle est vue comme une réaction positive de l’organisme car cela montre le bon état des défenses face aux agressions, l’on parle des maladies aiguës. Cette médecine aborde, responsabilise et implique le malade.
En effet la santé est liée à la respiration, l’hydratation, l’alimentation, l’exercice, l’hygiène intestinal, l’état psychologique, le stress.
La santé dépend en grande partie de l’alimentation. A une certaine époque l’Homme avait un instinct et une écoute de son corps tel qu’il savait ce dont son corps avait besoin et le lui donnait. De nos jours, nous sommes envahis par « la mal boufe », les mauvaises habitudes alimentaires, quelques préjugés pour ne pas dire beaucoup et une mauvaise information.
En réalité notre alimentation devrait tenir compte, au moins, de notre morphotype et de notre tempérament ainsi que de notre capital énergétique.
La morpho typologie se décline selon les 4 types suivants et qui correspondent chacun à des tempéraments bien précis:
Les neuro-arthritiques : Ils ont le teint blanchâtre, les extrémités froides, ils sont frileux et longilignes avec une tendance à l’anxiété, à être nerveux. Ils ont besoin de légumes cuits et de céréales douces, peu de fruits surtout en période hivernale et s’ils sont acides.
Les sanguino-pléthorique : ils ont le teint rose à rouge, les extrémités sèches chaudes ou moites, ne sont pas frileux. Brévilignes, jovials avec une bonne communication, ils aiment l’eau froide. Il leur faut ajouter des fruits et légumes à leur alimentation et diminuer voir supprimer les céréales fortes.
Les tempéraments des sanguino-pléthoriques (3 types)
– Le sanguin doit éviter la surcharge lipidique, glucidique, et protidique ;
– Le digestif doit tenir compte des mêmes recommandations que pour le sanguin et de plus, éviter la carence en fruits et la suralimentation ;
– L’obèse, lui, devra suivre les mêmes indications que pour les deux autres et faire bien attention à ne pas rester sédentaire.

– Les tempéraments des neuro-arthritiques (3 types)
– Le respiratoire devra éviter les excès de glucides et de lipides ;
– Le cérébral devra de plus éviter les excès de protides et les aliments acides ;
– Le nerveux suivra les mêmes indications que pour les deux autres et aussi faire attention aux surcharges.
Le capital énergétique se décline selon deux types :
– Le type sur-vital qui est actif, tonique, et a un très bon système immunitaire. Sa charpente ostéo-articulaire et sa musculature sont bonnes. Il digère bien ne craint ni les saveurs acides ni l’eau froide. Pour lui, il est conseillé des fruits en abondance, des aliments acides (tomates, produits animaux, agrumes…), des aliments concentrés (huile, miel).
– Le type sous-vital qui est peu tonique, frileux, sensible aux infections et au stress avec une tendance à la déminéralisation et un manque de musculature. Il devra éviter les fruits (il n’en a pas ou très peu besoin) ainsi que les aliments acides.

La prochaine fois nous parlerons des différents régimes.
Delphine Ae

pour  blog.homechizen.fr

 

Avertissement
Nous ne pouvons être tenu responsables des informations diffusées sur ce blog. Ce site contient des liens avec d’autres sites dont nous ne pouvons assurer la véracité de leurs informations, les inexactitudes de leurs propos ainsi que des liens erronés. A chaque lecteur de faire preuve de discernement
La Bienveillance en entreprise
Apprenez à percevoir et décoder l’Aura
Guide stratégique pour vaincre la négativité