Santé – Nourriture – Bien-être – Méditation
Pages
Archives

Métaphysique

Les humains peuvent communiquer par télépathie pendant leur sommeil !

48c34be635f836ae61eb021ac5e337c4

Ce n’est pas un concept nouveau, car l’intérêt scientifique pour la télépathie remonte aux pères du mouvement psychanalytique.Freud, par exemple, a examiné les implications de la télépathie sur la pensée psychanalytique. Il a également considéré la télépathie de rêve, ou l’influence télépathique de la pensée sur le rêve, à plusieurs reprises. Carl Jung a cru à l’hypothèse télépathique sans poser de question, et a même développé un système théorique pour expliquer les événements «paranormaux» de cette nature.

Il semble que tous les grands esprits encouragent l’étude de divers types de phénomènes non physiques.

« Le jour où la science commencera à étudier les phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles précédents de son existence. »

– Nikola Tesla

Russel Targ, physicien et auteur, pionnier dans le développement des applications laser et laser, et co-fondateur de l’étude des capacités psychiques du Stanford Research Institute (SRI) dans les années 1970 et 1980, a récemment donné une conférence annulée par TED. Vous pouvez regarder cette conférence ICI.

Selon le Dr Stanley Krippner, professeur de psychologie à l’Université Saybrook en Californie:

Il existe une abondance de matériel anecdotique et clinique qui soutient la possibilité d’effets télépathiques se produisant dans les rêves (Krippner, 1974). Cependant, une approche expérimentale du sujet n’est devenue possible que lorsque la technologie de laboratoire psychophysiologique est devenue disponible. Il a été découvert que les participants à la recherche sur le sommeil éveillés par des périodes d’activité rapide du mouvement oculaire (REM) étaient souvent capables de se souvenir d’épisodes de rêves. En conséquence, il était possible de demander à un «récepteur télépathique» d’essayer de rêver d’un stimulus cible qui était focalisé sur un endroit éloigné d’un «expéditeur télépathique». ( Source )

Expériences et résultats

Au milieu des années 1960, Montague Ullman, MD, a commencé un certain nombre d’expériences au Centre Médical Maimonides à Brooklyn, New York, pour tester l’hypothèse que les gens pourraient être amenés à rêver de matériel choisi au hasard. En d’autres termes, ils pouvaient choisir ce dont ils rêvaient avant de s’endormir, et cela pouvait inclure n’importe quoi, des œuvres d’art aux films en passant par les photographies et plus encore. Peu de temps après le début de ces expériences, Ullman fut rejoint par Stanley Krippner (cité plus haut), un scientifique avec une expérience impressionnante en psychologie, en parapsychologie et en rêves.

Les expériences qu’ils ont menées ont duré plus de 10 ans et ont «donné des résultats statistiquement significatifs».

Pendant les expériences, il y avait habituellement un «expéditeur télépathique» et un «récepteur télépathique». Ils se sont rencontrés au laboratoire pendant une courte période de temps avant d’être placés dans des pièces complètement séparées juste avant de dormir. L’expéditeur télépathique avait une enveloppe qui les attendait dans la pièce où ils dormiraient. Il contiendrait quelque chose comme une image ou un dessin. Les récepteurs ont ensuite été éveillés délibérément peu de temps après le début du sommeil paradoxal (REM) afin que les chercheurs puissent faire un rapport de rêve.

 Une session très significative

Une session mémorable et significative d’expérimentation de télépathie de rêve a eu lieu, où l’œuvre d’art sélectionnée était « School of Dance » d’Edgar Degas, qui représente plusieurs jeunes femmes dans un cours de danse. Selon Krippner, les rapports de rêve des récepteurs comprenaient des phrases telles que «J’étais dans une classe composée peut-être d’une demi-douzaine de personnes, c’était comme une école» et «Il y avait une petite fille qui essayait de danser avec moi. «    Ces résultats sont fascinants, et l’idée que l’on puisse influencer les rêves d’autrui ouvre beaucoup de portes. Bien que nous ne comprenions pas le processus qui sous-tend le transfert de l’information, et nous ne pouvons pas voir ce transfert s’effectuer de l’esprit à l’esprit, nous en avons la preuve. Ceci est assez commun lorsque nous examinons des études scientifiques qui ont évalué les phénomènes parapsychologiques – nous savons ce qui se passe, mais pas comment .

Une autre session significative menée par Krippner et Ullman a eu lieu le 15 mars 1970. Lors de cette session, un grand groupe de personnes à un concert de rock de Holy Modal Rounders a été sélectionné pour envoyer quelque chose par télépathie. Un artiste des médias locaux du nom de Jean Millay était chargé de préparer les expéditeurs télépathiques pour la «préparation de la cible». Elle l’a fait avec l’aide de la Lidd Light Company, un groupe d’artistes responsables du spectacle de lumière. Millay donna au public un bref ensemble de directives avant que l’image ne soit projetée sur le grand écran que les télépathes regardaient. Six projecteurs de diapositives ont été utilisés pour projeter un film couleur sur les aigles et leurs habitudes de nidification, ainsi que des informations sur divers oiseaux du monde entier (y compris des oiseaux de la mythologie, comme le phénix). Tout cela s’est passé en même temps que les Saints Modal Rounders jouaient leur chanson « Si tu veux être un oiseau ».

Il y avait cinq récepteurs télépathiques volontaires pour cette expérience, et ils étaient tous situés dans un rayon de 100 miles des expéditeurs télépathiques. Tous les récepteurs étaient au courant de l’emplacement du concert et on leur a dit d’enregistrer leurs images à minuit, parce que c’était à ce moment que le matériel leur serait envoyé.

Selon Krippner:

Un «récepteur télépathique», Helen Andrews, avait l’impression de «quelque chose de mythologique, comme un griffon ou un phénix». Les deuxième, troisième et quatrième participants ont rapporté des images de «serpent», de «raisin» et d ‘«embryon». en feu ». Le cinquième participant était Richie Havens, le célèbre chanteur et artiste américain, qui a fermé les yeux à minuit et visualisé «un certain nombre de mouettes qui volent au-dessus de l’eau». Les rapports de M. Havens et de Mme Andrews représentaient des correspondances directes avec le matériel cible. source )

Des résultats plus remarquables ont été observés lorsque le groupe de rock Grateful Dead s’est également porté volontaire pour participer à une séance de télépathie de rêve sur une période de six nuits. Vous pouvez en lire plus à ce sujet (et d’autres résultats) ici . Ces résultats ont été publiés par l’American Psychological Association .

Ce sont généralement les instructions données aux sujets qui participent à ces expériences:

1. Vous êtes sur le point de participer à une expérience ESP. 
2. Dans quelques secondes, vous verrez une image. 
3. Essayez d’utiliser votre ESP pour « envoyer » cette image au récepteur. 
4. Le récepteur va essayer de rêver de cette image. Essayez de « l’envoyer » à eux. 
5. Ensuite, les destinataires seront mis au courant de l’emplacement de l’expéditeur.

Voici une grande interview avec le Dr Krippner et Jeffrey Mishlove, PhD, est l’auteur de Les racines de la conscience, Psi Development Systems et The PK Man. Entre 1986 et 2002, il a animé et coproduit la série télévisée publique Thinking Allowed originale.

Il décrit ici une série d’expériences qui ont duré dix ans durant son mandat en tant que directeur du Laboratoire de recherche sur les rêves du Centre médical Maimonides à Brooklyn, New York.

Explications possibles?

La physique quantique a mis en lumière la vaste interdépendance de tout dans l’univers. Une explication possible est l’intrication quantique. Par exemple, considérons deux électrons qui sont créés ensemble. Si vous en envoyez un de l’autre côté de l’univers, l’autre répondra instantanément, quelle que soit la distance qui les sépare. C’est une façon d’interpréter comment tout est vraiment connecté d’une manière ou d’une autre. Einstein l’a appelé «des actions effrayantes à distance». Pour une grande démonstration visuelle de ceci, cliquez ici .

Article CE connexe: Notre monde matériel physique n’est pas vraiment physique du tout

La vérité est que nous n’avons aucun moyen d’expliquer comment cela fonctionne. Les chercheurs impliqués ont seulement pu observer et enregistrer ce qui se passait, ce qui, encore une fois, est très commun pour le phénomène parapsychologique.

En même temps, ces expériences impliquent des rêves, un état complètement différent et altéré de «réalité» dont nous ne savons pas vraiment grand-chose. C’est un monde séparé (ou du moins, nous pensons être séparé) du monde dans lequel nous sommes « éveillés » (bien que, bien sûr, le monde que nous percevons quand nous sommes éveillés pourrait très bien être juste un rêve. sujet pour un autre article.)

Les phénomènes parapsychologiques ont été prouvés et documentés partout dans le monde

Les phénomènes parapsychologiques (PSI) ont été étudiés, documentés, observés et prouvés (encore et encore) par un certain nombre de scientifiques de renom dans des laboratoires du monde entier. Le ministère de la Défense s’intéresse énormément à ce sujet (et l’a étudié) depuis un certain nombre d’années, mais son étude scientifique est cachée au public et laissée à l’écart des universités et des sciences dominantes, ce qui n’est pas juste. Pas vrai. Ce n’est pas comme si cette information nous était inaccessible; certains de ces documents et ces publications sont disponibles dans le domaine public. CE les a couvert en profondeur, et le lien ci-dessous vous mènera à un article détaillé et bien documenté sur le sujet. Il y a d’autres exemples sur notre site Web, donc si cela suscite votre intérêt, n’hésitez pas à le parcourir et à en chercher d’autres!

Articles CE connexes:

Le document de la CIA confirme la réalité des humains ayant des capacités spéciales qui sont capables de faire des choses impossibles

Les scientifiques distingués se rassemblent pour souligner que la matière n’est pas la seule réalité

Sources autrement non liées dans l’article:

Source d’image

http://psycnet.apa.org/psycinfo/1986-13291-001

http://archpsyc.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=489052

http://stanleykrippner.weebly.com/a-pilot-study-in-dream-telepathy-with-the-grateful-dead.html

http://www.neuroquantology.com/index.php/journal/article/view/385

http://connection.ebscohost.com/c/articles/59574068/dreams-telepathy-various-states-consciousness

https://www.google.ca/#q=Dreams%2C+Telepathy%2C+and+Divers+Etats+de+Conscience+Stanley+Krippner+et+Cheryl+Fracasso

 http://rustyjames.canalblog.com

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et http://blog.homechizen.fr

Des scientifiques découvrent des « Biophotons » dans le Cerveau qui relient notre Conscience à la Lumière

image: https://i2.wp.com/exoportail.com/wp-content/uploads/2017/11/dream.jpeg

Des scientifiques ont découvert dans les cerveaux des mammifères des neurones capables de produire des photons de lumière, ou « Biophotons« .

Les photons, assez étrangement, apparaissent dans le spectre visible.
Ils s’étendent du quasi-infrarouge jusqu’au violet, soit sur une longueur d’onde comprise entre 200 et 1300 nanomètres.
Les scientifiques ont émis l’hypothèse passionnante que les neurones de notre cerveau puissent être capables de communiquer par la lumière.
Ils soupçonnent que notre cerveau puisse disposer de canaux de communication optique, mais sans avoir la moindre idée du contenu de

                                                     image: https://rainbowwaveoflight.files.wordpress.com/lightneurons.jpg
Encore plus passionnant, ils prétendent que s’il y a une communication optique, les Biophotons que produit notre cerveau puissent être affectés par l’intrication quantique, ce qui signifie qu’il pourrait y avoir un lien important entre ces photons, notre conscience et probablement ce que de nombreuses cultures et religion appellent l’Esprit.

Au cours d’une série d’expériences, les scientifiques ont découvert que les cerveaux des rats ne pouvaient transmettre qu’un seul Biophoton à la minute, mais que des cerveaux humains pouvaient en transmettre plus d’un milliard à la seconde.

Ceci soulève la question suivante : serait-il possible que plus on produise et transmette de lumière entre neurones, plus on soit conscient ?

S’il existe une corrélation entre les Biophotons, la lumière et la conscience, cela pourrait impliquer que la lumière a plus de signification que ce dont nous sommes conscients.

Pensez-y un instant.
De nombreux textes et religions datant des temps les plus reculés, depuis l’aube de la civilisation humaine, ont évoqué des saints, des êtres ascensionnés et des individus illuminés qui ont des auréoles brillant autour de leurs têtes.
De la Grèce et de la Rome antique aux enseignements de l’Hindouisme, du Bouddhisme, de l’Islam et du Christianisme, entre de nombreuses autres religions, des individus sacrés étaient représentés avec un cercle brillant formant une lueur circulaire autour de leurs têtes.

S’ils étaient aussi illuminés qu’on le dit, peut-être ce cercle brillant n’était-il que le résultat d’une conscience supérieure qui les animait, donc d’une fréquence et d’une production plus élevée de biophotons.

Peut-être que ces individus produisaient une quantité plus importante de biophotons d’une intensité supérieure, en raison de leur illumination, s’il existe une corrélation quelconque entre biophotons et conscience.Même le mot il-LUMINA-tion laisse supposer que cette conscience supérieure avait une relation avec la Lumière.

Mais une des implications les plus passionnantes de cette découverte que nos cerveaux peuvent produire de la lumière, est peut-être que notre conscience et notre esprit ne se trouvent pas à l’intérieur de nos corps (physiques).

Cette implication est complètement négligée par les scientifiques.
L’intrication quantique affirme que deux photons intriqués réagissent si l’un des photons est affecté peu importe où se trouve l’autre proton dans l’Univers, et ceci de manière immédiate.
Peut-être existe-t-il un monde dans cette lumière, et que peu importe où vous êtes dans l’Univers, des photons peuvent agir comme des portails qui permettent la communication entre ces 2 mondes.
Peut-être que notre esprit et notre conscience communiquent avec nos corps par l’intermédiaire de ces Biophotons. Et que plus nous produisons de lumière, plus nous nous éveillons et incarnons l’intégralité de notre conscience.

Ceci pourrait expliquer le fait que l’état du proton est affecté simplement en l’observant consciemment, comme le prouvent de nombreuses expériences quantiques.

Peut-être que notre observation transmet quelque chose par l’intermédiaire des Biophotons au photon qui est observé, de la même manière que dans l’intrication quantique, étant donné que la lumière n’est qu’une même substance unifiée éparpillée dans tout notre Univers, qui est affectée par chaque particule de lumière.
Bien sûr, nous sommes encore loin d’avoir établi une théorie.
Mais le fait de poser des questions et d’introduire de telles hypothèses métaphysiques, pourrait nous rapprocher de la vérité et de la compréhension de ce qu’est la conscience, d’où elle provient, et des mystères qui se cachent dans la Lumière.

Source de l’étude : https://arxiv.org/abs/1708.08887

Source : Rainbow Wave of Light
Traduction de Patrick T. rév. Isabelle

Lu et communiqué par Michel http://homechizen.fr et http://blog.homechizen.fr

Avertissement
Nous ne pouvons être tenu responsables des informations diffusées sur ce blog. Ce site contient des liens avec d’autres sites dont nous ne pouvons assurer la véracité de leurs informations, les inexactitudes de leurs propos ainsi que des liens erronés. A chaque lecteur de faire preuve de discernement
La Bienveillance en entreprise
Apprenez à percevoir et décoder l’Aura
Guide stratégique pour vaincre la négativité